7 idées reçues sur la cup

with Aucun commentaire
réponses sur la cup

La coupe menstruelle, c’est sale

Faux.

Peut-on en finir une bonne fois pour toutes avec l’idée que les règles sont sales ? Votre flux menstruel est parfaitement naturel, vous n’allez pas vous salir en le touchant, et encore moins en le voyant. Si se familiariser avec son flux menstruel et apprendre à l’accepter sans dégoût peut prendre du temps, une chose est sûre : il n’est pas « sale ».

Quant à la cup, contrairement aux serviettes hygiéniques qui entraînent frottement, humidité, macération du flux menstruel et par conséquent odeurs désagréables, la cup ne crée pas d’odeur. Et ce, puisque le flux menstruel n’entre pas en contact avec l’air extérieur ou de quelconques additifs.

Attention tout de même à l’hygiène, il ne faut pas utiliser la cup n’importe comment. Les médecins recommandent de ne pas garder de protection intravaginale (tampon ou coupe menstruelle) plus de 8 heures.

La cup augmente les risques de faire
un Syndrome du Choc Toxique

Faux. 

La coupe menstruelle n’augmente pas le risque de SCT et n’en protège pas non plus. Comme toute protection intravaginale, la cup retient le flux menstruel. C’est dans ce sang stagnant que, si une certaine souche de la bactérie staphylocoque dorée est naturellement présente dans le vagin (chez seulement 1% des femmes), celle-ci pourrait se développer. Or, c’est cette bactérie qui libère la toxine responsable de l’infection, entraînant le choc toxique.se laver les mains

Pour éviter tout risque infectieux, on adopte les bons gestes. D’une part, il est indispensable de se laver les mains avant et après toute manipulation de la coupe menstruelle. D’autre part, il ne faut jamais garder la coupe menstruelle plus de 8 heures d’affilée sans la vider, et la rincer.

La coupe menstruelle fait mal

Faux. 

Si vous avez mal alors que vous n’avez pas d’antécédent à ce niveau, c’est soit que vous l’utilisez mal, soit que la cup choisie n’est pas faite pour vous.

retirer une coupe menstruelleLa première étape avant d’essayer d’enlever sa cup est de la pousser avec les muscles du périnée pour la faire descendre plus bas. Puis, pour la retirer sans douleur, il est impératif de neutraliser l’effet ventouse en pinçant franchement la cup à sa base pour en chasser l’air. Il est aussi possible de glisser un doigt jusqu’au bord de celle-ci pour faire entrer un peu d’air.

Certaines femmes ont le périnée faible, la vessie ou le vagin sensible, ce peut par exemple être le cas après une épisiotomie ou plusieurs accouchements par voie basse. En cas de sensibilité, il faudra utiliser une cup très souple, comme la Meluna Soft.

💡 2 astuces :

  • Vous pouvez raccourcir la tige de votre cup aux ciseaux ou la couper entièrement si elle vous gêne.
  • Les stries de la cup peuvent donner des sensations désagréables. Retournez votre cup sur elle-même (« inside-out »)… Elle sera ainsi toute lisse et vous ne sentirez plus rien !

Attention également à choisir une taille de cup adaptée, si elle est trop grande vous pourriez avoir des sensations de gêne ou des fuites.

La coupe menstruelle coûte cher

Vrai… et faux. 

Il est vrai que d’emblée, à l’achat, elle sera plus cher qu’une boite de tampons. Certains prix dépassent les 29€. Vous pouvez cependant acheter une cup de bonne qualité, fabriquée en France pour seulement une petite dizaine d’euros. Regardez les prix de plus près grâce à notre comparatif de cups. 

Surtout, comme la cup est réutilisable, elle est vite rentabilisée et vous faites des économies sur le moyen et long terme. La durée de vie d’une coupe menstruelle peut aller jusqu’à une dizaine d’années : finis les achats incessants de tampons et serviettes.

Ce qui est certain, c’est que les milliards de protections hygiéniques jetées chaque année coûtent très cher à la planète.

On ne peut pas utiliser de cup avec un stérilet

une cup avec un stériletFaux. A condition bien sûr de prendre quelques précautions.

En retirant sa coupe menstruelle, il faut veiller à ne pas tirer sur les fils du stérilet et bien appuyer sur la cup pour en chasser l’air. Car si l’effet ventouse n’est pas évité, alors la succion qui en résulte pourrait déplacer le stérilet.

A noter : dans 5 % des cas, le stérilet est expulsé de lui-même durant les semaines après sa pose. Il est conseillé d’attendre 8 semaines suite à la pose du DIU avant d’utiliser la cup.

Les vierges ne peuvent pas mettre de cup

Faux. Sauf si vous avez des convictions religieuses ou culturelles qui impliquent de garder votre hymen intact.

L’hymen est une membrane élastique, qui ne couvre que partiellement l’entrée du vagin. Il peut donc être détendu pour laisser passer une coupe menstruelle ou un tampon. Le mieux est d’utiliser une cup de petite taille, qui sera bien adaptée aux jeunes filles et femmes vierges. Nous vous en présentons 3 petits modèles dans cet article.

Réussir à insérer une coupe menstruelle peut prendre du temps et nécessite de se familiariser avec son anatomie intime. Avec un peu d’entraînement, vous y parviendrez.

La coupe menstruelle est difficile à utiliser

Vrai… et faux. 

Souvenez-vous de la première fois que vous avez mis un tampon avec applicateur, ou collé une serviette hygiénique sur votre culotte. Ce n’est pas naturel, les gestes ne sont pas sûrs. Comme pour tout, et notamment pour la cup, cela s’apprend.

Au fil des utilisations, vous serez de plus en plus à l’aise avec la coupe menstruelle et les manipulations deviendront un automatisme. Alors oui, la cup demande un peu d’entraînement, rares sont les femmes qui parviennent à l’utiliser parfaitement dès le premier jour. Mais le jeu en vaut la chandelle : la cup simplifie véritablement la vie. 

Répondre