La culotte menstruelle est très simple à utiliser et a tout pour plaire : elle est réutilisable, sans odeur et offre 12 heures de protection bien au sec. Au collège, au travail, au yoga ou en voyage, c’est un sous-vêtement qui peut être porté en toutes circonstances. Mais avant de se lancer dans l’aventure de la culotte de règles, voici nos conseils sur comment la tester la première fois, et bien l’utiliser ensuite.

La culotte menstruelle a été conçue pour les règles mais elle peut tout aussi bien convenir durant la grossesse (pertes blanches), en post-partum ou pour les fuites urinaires légères.

Comment utiliser la culotte menstruelle la première fois ?

Commencez par choisir un modèle parmi ceux proposés par les différentes marques françaises spécialisées comme Fempo ou encore Réjeanne. Cela vous donne l’assurance d’utiliser un produit de qualité et sans risque pour la santé. Le modèle de culotte menstruelle choisi doit être adapté à son flux : léger, moyen ou abondant. Si vous avez un doute, les capacités d’absorption sont souvent exprimées en nombre de tampons. Par exemple, les culottes menstruelles flux léger ont généralement une capacité d’absorption équivalente à 2 tampons.

A savoir : plus la culotte menstruelle sera couvrante et sa zone d’absorption épaisse, plus celle-ci sera adaptée aux flux abondants et inversement.

Les culottes de règles coûtent en moyenne une trentaine d’euros et ont une durée de vie allant de 5 à 7 ans. Il est conseillé de n’en acheter qu’une seule au départ afin de vérifier qu’elle convienne bien à ses attentes. Vous pourrez ensuite commander 2 autres culottes (au minimum) si vous êtes satisfaite pour les utiliser en alternance.

La première fois il est préférable de tester l’efficacité de la culotte menstruelle chez vous, un jour de flux abondant, le deuxième jour des règles par exemple. Au fil des heures d’utilisation, vérifiez que vous vous sentez toujours au sec et qu’il n’y a pas eu de fuite. Dès que la culotte commence à fuir sur les côtés, le modèle de culotte choisi est arrivé au bout de ses capacités d’absorption et est saturé. Vous aurez ainsi évalué son absorption et vous pourrez moduler les heures d’utilisation en fonction de votre flux.

Même si la culotte achetée est saturée au bout de 3-4 heures les jours de gros flux, vous pourrez tout de même l’utiliser 12 heures en complément d’une protection hygiénique interne telle qu’une coupe menstruelle. L’autre solution consiste à garder avec soi une culotte menstruelle de rechange dans une pochette étanche afin de les intervertir en milieu de journée.

Utiliser ses culottes de règles en alternance

Après avoir retirer sa culotte menstruelle au terme des 12 heures d’utilisation ou avant, il est nécessaire de la rincer à l’eau froide. Cette étape de pré-lavage terminée, mettez la culotte en machine à basse température (30 ou 40°C). Afin de ne pas dégrader la capacité d’absorption des fibres végétales qui composent la zone centrale de la culotte, n’utilisez pas d’adoucissant ou d’assouplissant. Retrouvez tous nos conseils de lavage ici.

alterner les culottes de règlesPour le séchage des culottes de règles, mieux ne vaut pas utiliser le sèche-linge, qui pourrait affecter leur durée de vie. Le séchage à l’air libre sera plus long mais plus adapté. C’est pourquoi il est pratique d’utiliser au moins 3 culottes menstruelles en alternance : 

  • une culotte menstruelle pour le jour ;
  • une culotte menstruelle pour la nuit ;
  • une culotte menstruelle pour le lendemain, tandis que les 2 précédemment lavées seront en train de sécher.

La nuit, il peut être judicieux selon votre flux d’utiliser une culotte de règles plus absorbante. D’autant plus qu’il est souvent déconseillé d’utiliser une protection intravaginale la nuit.

Répondre