Culotte menstruelle ou cup : que choisir ?

with Aucun commentaire

Décider de passer aux protections hygiéniques lavables est un geste bon pour l’environnement comme pour soi-même. Cela permet non seulement de réduire son empreinte carbone en diminuant sa quantité de déchets mais également d’éviter de s’exposer à certaines substances indésirables. Des études ont en effet révélé la présence de glyphosate, phtalates, parfum ou encore dioxines dans les tampons et serviettes jetables que l’on achète en supermarché. La culotte de règles et la coupe menstruelle sont les alternatives les plus populaires. Comment choisir entre ces deux types de protections lavables ? Peut-on les utiliser ensemble ? On vous dit tout !

La culotte de règles est plus confortable que la coupe menstruelle

La différence majeure entre la coupe menstruelle et la culotte de règles est que la première est interne et la seconde externe. Vu de l’extérieur, la cup ne se voit pas puisqu’elle est placée à l’intérieur du vagin pour recueillir le flux menstruel. A noter que comme elle est interne, elle peut occasionner une petite gêne, surtout si elle est positionnée trop bas. L’enlever et la réinsérer peut également générer des sensations désagréables chez certaines femmes.

Vous êtes à la recherche de la culotte menstruelle idéale ?
Consultez notre comparatif des meilleurs modèles.

La culotte menstruelle quant à elle est une protection externe absorbante, il n’est pas nécessaire de la manipuler, elle se porte comme un sous-vêtement classique. Shorty, tanga, boxer, culotte taille haute : elle se décline dans plusieurs coupes pour s’adapter à toutes les morphologies. Avec un intérieur généralement tout en coton voire en coton bio pour encore plus de douceur, la culotte est très confortable et n’engendre pas de gêne particulière. C’est notamment pour son confort qu’elle est tout spécialement appréciée des jeunes filles qui ont leurs premières règles.

des culottes menstruelles plutôt que la cup

La cup est plus facile à entretenir que les culottes menstruelles

La cup est pratique à nettoyer et ne demande pas de soins particuliers, il suffit de la laver au savon chaque soir et de la stériliser à l’eau bouillante entre chaque cycle. Pas besoin d’attendre qu’elle sèche après avoir vidé le sang recueilli pendant plusieurs heures, elle peut être réinsérée tout de suite. Pour la désinfection, l’immerger quelques minutes dans un récipient rempli d’eau bouillante suffit.

Les culottes menstruelles demandent davantage d’entretien. Lorsqu’une culotte de règles a été portée, elle doit être rincée à la main dans une bassine d’eau froide puis lavée en machine. Il n’est pas possible d’utiliser le sèche-linge ni certains produits. Les lessives contenant de la glycérine, les adoucissants et assouplissants sont déconseillés. De plus, les fabricants recommandent un cycle de lavage doux ne dépassant pas 40°C, au risque de détériorer les tissus. Et bien sûr, il faut attendre que les culottes menstruelles sèchent entièrement à l’air libre avant de les porter à nouveau.

La culotte menstruelle est plus simple à utiliser que la cup

La culotte menstruelle peut être utilisée par toutes et à tout âge, sans risque. Elle n’exige aucun apprentissage ni manipulation particulière. Il suffit de l’enfiler comme un sous-vêtement classique et d’en changer lorsque la zone absorbante arrive à saturation.

changer sa culotte menstruelle

A contrario, l’utilisation de la coupe menstruelle implique d’apprendre les méthodes de pliage pour bien l’insérer, de connaître son anatomie pour la positionner correctement dans le vagin et d’avoir le bon geste pour la retirer. Cet apprentissage nécessite forcément un temps d’adaptation avec des ratés au début.

La coupe menstruelle coûte moins cher que la culotte de règles

Une culotte de règles ne suffit pas pour un cycle. Il faut en acheter au moins 5 afin de pouvoir les utiliser en alternance. Cela représente un certain budget dans la mesure où une culotte menstruelle correcte, c’est à dire efficace et confectionnée avec des tissus de qualité, coûte au moins 28€. Si elle est fabriquée en France, le prix à l’unité dépasse les 34€ en moyenne.

Une coupe menstruelle en silicone de qualité médical coûte une vingtaine d’euros à l’achat mais se suffit à elle-même. Surtout, sa durée de vie peut aller jusqu’à 10 ans. La culotte menstruelle quant à elle s’abîmera après seulement 3 à 5 ans d’utilisation, au fil des lavages en machine.

Cup et culotte menstruelle : des protections complémentaires ?

Il est possible de les utiliser en complément l’une de l’autre. Voyons quelques exemples concrets qui montrent pourquoi et comment elles se complètent pour encore plus de sécurité et de sérénité.

porter cup et culotte menstruelle ensemble En cas de flux très abondant, porter une cup permet d’allonger la durée d’utilisation de la culotte menstruelle et éviter qu’elle ne soit trop vite saturée. On peut alors mettre sa coupe menstruelle le matin et la vider à midi, puis la stocker dans un petit sachet hermétique. La culotte menstruelle va alors prendre le relais toute l’après-midi. Cela est très utile si :

  • on ne supporte pas d’insérer et retirer trop souvent sa cup dans la journée (vagin sensible) ;
  • on ne dispose pas d’un évier à proximité pour rincer sa cup, en voyage par exemple ;
  • on n’a pas la possibilité de changer sa culotte de règles saturée au cours de la journée, au travail notamment.

Autre cas : vous n’êtes pas encore à l’aise avec la fiabilité de votre cup, ou celle-ci a tendance à fuir trop souvent ? Le string menstruel pour celles qui recherchent la discrétion ou tout simplement la culotte menstruelle sont alors un rempart sûr contre les éventuelles fuites. Inutile alors d’utiliser des protège-slips ! La culotte menstruelle est tout-en-un. Cela entre autres se révéler très utile durant les séances de sport.

Enfin, certaines femmes choisissent de porter la coupe menstruelle durant la journée et de réserver la culotte menstruelle pour dormir la nuit. Dans ce cas, elles sont sûres de ne pas dépasser la limite des 8 heures d’affilée recommandée lorsqu’on porte une cup. Elles évitent ainsi les risques de faire un SCT (Syndrome du Choc Toxique).

Répondre