Coupe menstruelle et piscine : nos conseils

with Pas de commentaire
femme à la piscine avec une cup

Profiter de la piscine durant les vacances ou pratiquer un sport aquatique toute l’année ne devraient pas être synonymes d’inquiétude à cause de vos règles. Grâce à la coupe menstruelle qui, contrairement au tampon n’est pas absorbante, vous pouvez vous baigner sereinement pendant vos règles sans que ce soit la course aux toilettes au sortir de l’eau.

Voici quelques conseils pour bien utiliser la cup à la piscine ou à la mer et pouvoir en profiter sans contrainte.

Choisir sa coupe menstruelle pour la piscine

Il n’existe pas de coupe menstruelle spécialement adaptée à la baignade, toutes les cups peuvent être utilisées dans l’eau, à condition que la taille choisie soit adaptée à votre morphologie intime. Les marques de cups proposent en général deux tailles, parfois même plus.

La petite taille (taille 1) est adaptée :

  • pour les jeunes filles ;
  • pour les adolescentes ;
  • pour les femmes de moins de 35 ans n’ayant pas accouché par voie vaginale (périnée tonique).

La grande taille (taille 2) est adaptée :

  • pour les femmes de plus de 35 ans ;
  • pour les femmes ayant déjà accouché par voie vaginale (périnée plus faible).
La coupe menstruelle étant une protection hygiénique interne, elle est invisible, même en maillot de bain. Si vous choisissez une coupe menstruelle avec tige, n’oubliez pas de raccourcir la tige avec une paire de ciseaux afin qu’elle ne dépasse pas de votre vagin.

Sachez aussi qu’il existe des coupes menstruelles sans tige, comme la Lunéale qui propose à la place un MoonPad® pour favoriser la préhension et le pincement de la cup entre les doigts.

Voir la fiche produit

coupe menstruelle Lunéale sans tige

Pourquoi le flux menstruel est-il ralenti dans l’eau ?

Lorsque vous vous baignez dans une piscine ou dans la mer avec votre cup, le risque de fuite est encore plus faible qu’en dehors de l’eau. En cause : la pression de l’eau qui va ralentir l’écoulement du flux menstruel.

« Eurêka ! » – c’est tout simplement ce que l’on appelle communément la poussée d’Archimède, qui exerce une force verticale ascendante. A noter que dès que vous sortirez de l’eau, l’écoulement du flux menstruel reprendra normalement. Vous pourrez alors compter sur votre cup pour le recueillir.

4 précautions à prendre pour se baigner avec une coupe menstruelle

baigneuse à la piscine avec la cup

  1. Lavez-vous toujours les mains avant de manipuler votre coupe menstruelle, que ce soit pour la mettre ou l’enlever.
  2. Pensez à vider votre cup avant d’aller vous baigner afin de vous sentir libre de vos mouvements et surtout, rester sereine au moment de sortir de l’eau.
  3. Après la baignade, videz et rincez votre cup. Le chlore de la piscine, le sel de la mer ou encore des microbes peuvent s’être déposés à sa surface. Le but est que ces éléments extérieurs ne restent pas en contact avec vos muqueuses trop longtemps.
  4. Évitez de stocker votre coupe menstruelle à proximité de vos huiles ou crèmes solaires. Le silicone a tendance à absorber les huiles, ce qui peut le détériorer prématurément.

Compléter le port de la cup par un maillot de bain menstruel

Si votre flux est très abondant ou que vous n’êtes tout simplement pas parfaitement à l’aise avec la coupe menstruelle, utilisez en complément un maillot de bain menstruel.

S’il est utilisé seul, le maillot de bain menstruel permet d’éviter les petites fuites, notamment en début et fin de règles lorsque le flux menstruel est léger. Dans le cas où votre flux menstruel est abondant, l’utilisation de la cup complétée par un maillot de bain (qu’il soit une ou deux pièces) vous apportera une sécurité maximale durant vos règles.

Pour en savoir plus sur les différents modèles de maillots de bain menstruels, consultez notre comparatif en ligne : lire l’article.

Répondre