Les inconvénients de la cup

with Pas de commentaire
divers inconvénients d'une coupe menstruelle

Sur internet, les éloges à propos de la coupe menstruelle ne manquent pas. Même si les avantages qu’on lui prête sont bien réels, il est important d’avoir aussi conscience des inconvénients liés à l’utilisation de la cup avant de se lancer. Utilisatrice de cup depuis plusieurs années, je vous partage sans détour les défauts de cette protection périodique et les solutions pour les surmonter. Voici les 5 principaux inconvénients de la cup.

Toucher et voir son flux menstruel peut être gênant

femme gêné par le flux et la cupDans les protections hygiéniques jetables, tampons et serviettes, le flux menstruel est absorbé et la protection est jetée sitôt après utilisation. On prend donc l’habitude d’être peu en contact avec son flux menstruel dès son plus jeune âge. Avec la cup, le flux menstruel n’est pas absorbé mais simplement recueilli. Cela signifie que l’on voit son flux menstruel au moment où l’on vide sa cup dans les toilettes. Comme c’est un fluide plutôt épais, il s’accroche aux parois de la cup. Lorsque vous la rincez, il faut en général passer vos doigts dessus pour tout faire partir. Les premières fois, il peut être rebutant de voir et toucher son flux.

Les règles sont parfaitement naturelles et font partie de la vie de chaque femme. Mais les habitudes prises dans notre société où la norme sont les tampons et serviettes jetés à la poubelle nous déconnectent de cette réalité. On grandit avec l’impression que les règles sont « sales » et taboues. Pourtant, le flux menstruel n’a rien de sale et on s’habitue à sa vue lorsqu’on adopte la cup – cet inconvénient disparaît rapidement. Le flux ne sent par ailleurs pas mauvais lorsqu’il ne macère pas dans une serviette hygiénique !

L’entretien indispensable de la cup : lavage et stérilisation

Comme elle est réutilisable, la coupe menstruelle nécessite un minimum d’entretien pour s’assurer une bonne hygiène et éviter le développement de bactéries indésirables. Lorsqu’elle est vidée dans les toilettes, la cup doit être rincée à l’eau claire avant d’être réinsérée. Cela est assez contraignant lorsqu’on n’a pas d’évier à disposition. Dans ce cas, plusieurs solutions approuvées par les utilisatrices de cups existent :

  • prendre avec soi une petite bouteille d’eau ;
  • utiliser des lingettes spéciales pour le nettoyage des cups ;
  • avoir une cup de rechange dans un sac étanche pour les intervertir.
👉 Même si le syndrome du choc toxique est une maladie infectieuse très rare, il est recommandé de ne pas porter une coupe menstruelle plus de 8 heures d’affilé sans la vider. A noter que le risque de SCT existe avec toute protection périodique interne (tampon, éponge menstruelle, etc.).

En dehors du rinçage régulier, la coupe menstruelle doit être lavée avec un savon doux une fois par jour, généralement le soir ou sous la douche. A l’inconvénient du lavage, s’ajoute celui de la stérilisation. En effet, tous les mois en début et fin de cycle, la cup doit être plongée dans l’eau bouillante pendant 5 minutes. La stérilisation peut se faire dans une casserole ou dans un récipient en verre par exemple.

Apprendre à plier et bien manipuler la cup prend du temps

L’inconvénient majeur de la coupe menstruelle, celui qui décourage le plus les débutantes, est qu’il faut apprendre à la mettre et à la retirer. Cet apprentissage se fait au fil des cycles. Alors que certaines femmes seront très vite à l’aise avec la cup, pour d’autres ce sera plus laborieux.

une cup pliéeIl existe plusieurs façons de plier une cup : découvrez les pliages en détail sur cette page. En testant ces différents pliages, vous remarquerez au fil du temps que l’un d’entre eux permet un meilleur déploiement de la cup une fois insérée dans le vagin. Cela dépend des morphologies et de la rigidité de la cup choisie.

Conseil 👍 si la cup ne se déploie pas d’elle-même, pas de panique : il suffit de la faire tourner sur elle-même pour qu’elle se déplie et reprenne sa forme ronde.

Lorsque vous retirerez votre coupe menstruelle les premières fois, ce sera un peu désagréable. La règle numéro un est de toujours pincer la cup à sa base pour annuler l’effet ventouse lorsque vous l’enlever, sinon vous risquez d’avoir mal. A noter que la tige de la cup ne sert pas à l’enlever, il ne faut donc pas tirer dessus. Pour la faire descendre plus bas dans le vagin et l’attraper facilement entre vos doigts, poussez au préalable avec les muscles vaginaux.

Des fuites avec la coupe menstruelle, surtout au début

Lors des premiers cycles avec la cup, il est courant d’avoir de petites fuites. Elles peuvent avoir diverses causes :

  • cup non étanche car mal dépliée dans le vagin ;
  • cup qui « déborde » si elle n’est pas vidée assez souvent par jour de flux abondant ;
  • sang déjà présent sur les parois vaginales en-dessous de la cup ;
  • cup positionnée trop haut par rapport au col de l’utérus (d’où s’écoule le flux).

L’inconvénient des fuites avec la cup menstruelle tend à disparaître au fil des utilisations, le temps d’appréhender son positionnement et de connaître la fréquence à laquelle la vider. Si de petites fuites persistent, notamment les jours de flux abondant, vous pouvez compléter le port de la cup par une culotte menstruelle légère ou un protège-slip lavable.

Trouver la taille de cup adaptée à sa morphologie

Les marques de coupes menstruelles proposent généralement deux tailles, une petite et une grande. Si les conseils donnés par les marques permettent de s’orienter vers l’une ou l’autre de ces tailles, il n’est pas rare que la première cup que l’on achète soit trop grande ou trop petite.

cup de la bonne tailleLes morphologies, notamment la hauteur du col de l’utérus ou encore la tonicité du périnée varient d’une femme à l’autre. Et sans référentiel, difficile de se positionner par rapport aux autres femmes pour choisir la taille de cup qui convient. A titre d’exemple, certaines femmes qui ont plus 30 ans et ont eu un accouchement par voie basse vont préférer une cup de petite taille, alors qu’il leur serait conseillé d’opter pour la grande taille.

Cela représente un inconvénient non négligeable quand on sait qu’une cup peut coûter jusqu’à une vingtaine d’euros. Heureusement, plusieurs marques comme Louloucup ou encore Luneale proposent d’échanger votre cup si la taille ne convient pas. Vous pouvez  donc vous lancer sans craindre de devoir racheter une autre cup.

Répondre